Formation aux Compétences Emotionnelles

 

 

Les compétences émotionnelles désignent la capacité des individus à identifier, comprendre, exprimer, réguler et utiliser leurs émotions ainsi que celles d’autrui (Mayer & Salovey, 1997; Mikolajczak et al., 2014; Petrides & Furnham, 2003). Elles jouent un rôle important dans la santé mentale et physique, dans la performance au travail et les relations sociales. Par exemple, un déficit de compétences émotionnelles est lié à un niveau plus important de symptômes dépressifs et anxieux (Martins et al., 2010; Schutte et al., 2007).

 

Concernant l’emploi spécifiquement, des liens forts et positifs entre les compétences émotionnelles, la performance, le bien-être et la satisfaction au travail ont été clairement établis (O'Boyle, Humphrey, Pollack, Hawver et Story, 2011 ; Schutte & Loi, 2014). Il est également prouvé qu’un déficit de compétences émotionnelles est associé à une gestion du stress professionnel dysfonctionnelle menant à présenter davantage de symptômes de burnout (Mikolajczak, Menil et Luminet, 2007).  

 

Bien que les compétences émotionnelles soient en partie héritées génétiquement avec une estimation qui s’élève à environ 40% (Vernon, Villani, Schermer et Petrides, 2008), il est possible de les améliorer. Plusieurs études scientifiques ont ainsi démontré que la formation aux compétences émotionnelles que nous proposons peut significativement faire augmenter le niveau de compétences émotionnelles chez les adultes avec comme corrélat une amélioration du niveau de cortisol (hormone du stress), du bien-être subjectif et physique ainsi que de la qualité des relations sociales (Kotsou, Grégoire, Nélis et Mikolajczak, 2011; Nélis et al., 2011). Ces bénéfices se maintiennent jusqu’à un an après l’intervention. L’augmentation des compétences émotionnelles grâce à cette formation peut s’étendre de 12% (mesures auto-rapportées) à 6.6% (mesures hétéro-rapportées) (Mikolajczak & Peña-Sarrionanda, 2015).

 

A qui s'adresse cette formation:

  • A toute personne désireuse d'améliorer son bien-être par une meilleure connaissance de ses émotions et de celles d'autrui.

 Organisation de la formation :

  • 8 séances collectives de 2 heures à raison d’1 séance/semaine (5 à 10 participants).

    • La prochaine session débutera le 02/11/2019 et se donnera les samedi matin de 10h à 12h à Chaumont-Gistoux (200 Chaussée de Huy, 1325 Chaumont-Gistoux).

  • Suivi par email pendant les 6 mois suivant la formation.

  • Livret reprend les éléments théoriques et les exercices pratiques de la formation, permettant de prolonger son apprentissage à domicile.

 

 Modalités pratiques :

  • Le tarif est de 240€ TTC pour les 8 séances collectives de 2 heures (= 30€ TTC/séance).

  • Le versement d’un acompte de 30% (=80€) est nécessaire afin de confirmer son inscription à la formation.

  • Le reste du solde est à régler au plus tard dans les 10 jours ouvrables qui suivent la date de la première séance.

  • Les paiements s’effectuent par virement bancaire sur le numéro de compte suivant : BE75 0012 8955 2251 (compte au nom d’Elise Batselé) en mentionnant en communication votre Nom + Prénom + Formation aux CE.

  • Possibilité d’ajout de séances individuelles préparatoires permettant d’identifier les difficultés personnelles.

    • Tarif : 50€/ séance.

  • Possibilité d’ajout de séances individuelles postérieures permettant d’approfondir certains éléments.

    • Tarif : 50€/ séance.

  • La formatrice se réserve le droit d’annuler la formation si le nombre de participants minimum requis n’est pas atteint. Le cas échéant, les acomptes sont remboursés par virement bancaire dans les 10 jours ouvrables qui suivent la date initialement prévue de la première séance.

  • En cas d’annulation de la part du participant, les paiements effectués ne sont pas remboursables sauf en cas de certificat médical couvrant la période de la formation.

 

 

 

Références scientifiques :     

  • Kotsou, I., Nelis, D., Gregoire, J., & Mikolajczak, M. (2011). Emotional Plasticity: Conditions and Effects of Improving Emotional Competence in Adulthood. Journal of Applied Psychology, 96, 827-839.

  • Martins, A., Ramalho, N., & Morin, E. (2010). A comprehensive meta-analysis of the relationship between emotional intelligence and health. Personality and Individual Differences, 49, 554-564.

  • Mayer, J.D., & Salovey, P. (1997). Emotional development and emotional intelligence: educational implications. In Salovey P, Sluyter D, editors. NewYork: BasicBooks.

  • Mikolajczak, M., Menil, C., & Luminet, O. (2007). Explaining the protective effect of trait emotional intelligence regarding occupational stress: exploration of emotional labour processes. Journal of Research in Personality, 41, 1107-1117.

  • Mikolajczak, M. & Pena-Sarrionanda, A. (2015). On the efficiency of emotional intelligence training in adulthood. Emotion Researcher. Available online at: http://emotionresearcher.com/on-the-efficiency-of-emotional-intelligencetraining-in-adulthood/

  • Mikolajczak, M., Quoidback, J., Kotsou, I., & Nélis, D. (2014). Les compétences émotionnelles. Paris: Dunod.

  • Nelis, D., Kotsou, I., Quoidbach, J., Hansenne, M., Weytens, F., Dupuis, P., & Mikolajczak, M. (2011). Increasing Emotional Competence Improves Psychological and Physical Well-Being, Social Relationships, and Employability. Emotion, 11, 354-366.

  • O'Boyle, E. H., Humphrey, R. H., Pollack, J. M., Hawver, T. H., & Story, P. A. (2011). The relation between emotional intelligence and job performance: A meta-analysis. Journal of Organizational Behavior, 32, 788-818.

  • Petrides, K.V., & Furnham, A. (2003). Trait emotional intelligence: Behavioural validation in two studies of emotion recognition and reactivity to mood induction. European Journal of Personality, 17, 39–57.

  • Schutte, N. S., & Loi, N. M. (2014). Connections between emotional intelligence and workplace flourishing. Personality and Individual Differences, 66, 134-139.

  • Schutte, N. S., Malouff, J. M., Thorsteinsson, E. B., Bhullar, N., & Rooke, S. E. (2007). A meta-analytic investigation of the relationship between emotional intelligence and health. Personality and individual differences, 42(6), 921-933.

  • Vernon, P. A., Villani, V. C., Schermer, J. A., & Petrides, K. V. (2008). Phenotypic and genetic associations between the Big Five and trait emotional intelligence. Twin Research and Human Genetics, 11, 524-530.

3.

Interventions de groupe

40 Avenue Lepage

1300 Wavre

elise.batsele@gmail.com

 

Tel: 0478/46.74.51

  • Black Facebook Icon

Mercredi: 08h-12h

Vendredi: 18h-21h

© 2020 by Elise Batselé. Proudly created with Wix.com